Le gouvernement Angolais veut renforcer l’integration locale dans l’industrie petroliere

By | November 27, 2018

Le gouvernement angolais doit approuver une législation visant à réglementer le contenu local et à mettre en place des procédures claires, réalisables et non bureaucratiques dans l’industrie pétrolière afin de permettre une participation effective et croissante de l’industrie nationale, a déclaré lundi à Luanda le ministre d’État et Chef de la maison civile du président de la République.

M. FredericoCARDOSO, lors de l’ouverture de la 2ème Conférence africaine sur le contenu local dans l’industrie du pétrole et du gaz, a déclaré qu’il était impératif de mettre fin à la dispersion réglementaire sur le contenu local en Angola, qui est régie par neuf lois différentes.
L’adoption de ce plan législatif offrira aux opérateurs économiques une sécurité juridique, ainsi que des possibilités de développement technique, technologique, de l’emploi et des ressources humaines, ainsi que de promouvoir le développement des industries pétrolière et gazière du pays, selon l’agence de presse gouvernementale angolaise Angop.
Le ministre d’État a rappelé que la crise provoquée par la chute du prix du pétrole sur le marché international rendait de nombreux projets pétroliers non viables et entraînait une réduction substantielle de l’activité de nombreuses entreprises fournissant des services à l’industrie pétrolière, entraînant des licenciements massifs dans un secteur représentant environ 35% du PIB et plus de 90% des exportations du pays.
Pour inverser la situation, le gouvernement a approuvé un ensemble de mesures macroéconomiques et autres mesures spécifiques concernant les relations entre l’État par l’intermédiaire de ses agents et des sociétés du secteur pétrolier, afin de corriger les procédures, éliminer certaines contraintes, améliorer l’environnement des entreprises et réajuster le secteur afin de maintenir la rentabilité du secteur pétrolier en Angola.
La deuxième conférence sur le contenu local dans l’industrie africaine du pétrole et du gaz, qui se tient pour la deuxième fois à Luanda, est promue par l’Organisation africaine des producteurs de pétrole (APPO).

(macauhub)