Le Gouvernement de L’Angola limite l’exploitation forestiere

By | August 23, 2018

Selon un décret par l’agence de presse portugaise Lusa et repris par la presse angolaise, la quantité maximale de charbon de bois autorisée pour la campagne forestière angolaise de 2018 sera de 34 250 tonnes dans la forêt naturelle et de 7 500 tonnes dans la forêt plantée.

Selon l’agence de presse Lusa, l’exploitation forestière autorisée pour la campagne forestière de l’Angola pour l’année 2018 sera limitée à 259 853,35 mètres cubes dans la forêt naturelle et à 48 500 mètres cubes dans la forêt plantée, soit au total 308 353,35 mètres cubes.

La campagne a commencé le 14 juillet et 200 bûcherons seront autorisés à explorer les ressources forestières.

Un décret du ministère de l’Agriculture et des Forêts, daté d’août, accorde les plus grands quotas d’exploitation aux provinces de Uíge (plus de 60 000 mètres cubes), Cabinda (51 820 mètres cubes) et Bengo (28 mètres cubes),qui représentent plus de la moitié du montant autorisé.

Selon l’agence de presse Lusa, au mois de février, après la fin de la campagne forestière de 2017, plusieurs rapports indiquaient que les grumes étaient transportées entre les provinces, ce qui est interdit par la loi.

Selon le secrétaire du ministère angolais du commerce, M. Amadeu Nunes, cité par Lusa, la Chine arrive en tête des pays de destination pour le bois (107 000 tonnes), suivi du Vietnam (35 000 tonnes) et du Portugal (26 000 tonnes).

La loi sur l’exploration forestière prévoit que seuls les citoyens nationaux ou les sociétés de droit angolais peuvent détenir une licence à cette fin et que leur transfert est interdit.

(macauhub)