Le Gouvernement Mozambicain augmente le capital social minimum des compagnies d’assurance

By | June 1, 2018

Le gouvernement mozambicain a décidé de presque tripler le capital minimum requis pour créer des compagnies d’assurance à 97 millions de meticais (1,6 million de dollars), a déclaré la porte-parole du Conseil des ministres et vice-ministre de la Culture, Mme Ana COMOANA.

Pour Mme COMOANA, la décision est justifiée par la nécessité d’apporter plus de solidité et de robustesse financière aux opérateurs du secteur et de sauvegarder les intérêts des assurés et a ajouté que 33 millions de meticais étaient le capital minimum précédent.

MmeComoana a ajouté que le nouveau montant décidé par le gouvernement vise également à garantir une indemnisation aux utilisateurs de ces services en temps opportun, à renforcer la confiance des assurés et à permettre aux opérateurs d’encourir de gros risques.
Elle a fait observer que cette mise à jour couvre également le fonds d’établissement requis pour les sociétés d’intermédiation en assurance et en réassurance, selon le journal mozambicain Notícias.
« Cette mesure affecte les personnes proposant de créer des compagnies d’assurance. Pour les compagnies qui fonctionnent déjà, le décret stipule une période de trois ans pour se conformer et ajuster leur capital à la nouvelle réalité », a-t-elle déclaré.

Le secteur de l’assurance dans le pays est supervisé et surveillé par l’Institut de surveillance des assurances du Mozambique (ISSM), qui comprend la réassurance, les fonds de pension et les agences de gestion et de médiation des assurances.
Les chiffres de l’ISSM montrent qu’il y a actuellement 20 compagnies d’assurance, une compagnie de micro-assurance, six sociétés de gestion de fonds de pension, 77 courtiers d’assurance et deux courtiers en réassurance agréés et actifs au Mozambique.

(macauhub)