Le gouvernement mozambicain envisage de reprendre «dès que possible » le financement du FMI

By | September 13, 2019

Le gouvernement mozambicain va « tout entreprendre » pour parvenir à un accord afin de reprendre le financement du Fonds monétaire international « le plus rapidement possible », a déclaré jeudi à Maputo le ministre de l’Industrie et du Commerce.

Privé de fonds extérieurs directs au budget de l’État depuis avril 2016, à la suite du scandale de la dette cachée, le gouvernement mozambicain souhaite entrer dans le prochain cycle du gouvernement avec un “visage propre”, c’est-à-dire que la situation a été dévoilée, selon le journal mozambicain O País.

«Nous n’avons pas honte de l’assumer (dettes cachées). Nous honorerons nos engagements et attendons avec intérêt la reprise du financement du Fonds monétaire international dans les meilleurs délais. Nous y travaillons », a déclaré Ragendra de Sousa lors de la session de lancement de la 17e Conférence annuelle du secteur privé (PCSA) 2020.

En se référant spécifiquement à CASP 2020, le ministre de l’Industrie et du Commerce a fait valoir que le gouvernement et le secteur privé étaient une plateforme appropriée pour approfondir le dialogue public / privé en vue de la concrétisation des réformes juridiques et administratives visant à améliorer l’environnement des affaires dans le pays.

Sous le slogan «Créer un environnement commercial propice à la diversification économique», CASP-2020 réunira environ 2 000 hommes d’affaires mozambicains et internationaux qui se consacreront à l’environnement commercial, à la promotion de partenariats pour le développement économique du Mozambique.