Le granit commence a etre achemine par voie ferroviaire au port de Moçamedesangola

By | July 12, 2018

Le conseil d’administration de la société angolaise MoçâmedesRailroad a conclu un accord avec les négociants en pierres ornementales pour abaisser le prix par tonne de 7,5 kwanzas par kilomètre à 6,5 kwanzas, facilitant ainsi le transport du granit vers le port de Moçâmedes, capitale de la province de Namibe, a précisé mercredi à Lubango le directeur financier de la compagnie de chemin de fer.

Cet accord intervient trois ans après le début des négociations, qui s’inscrit à la suite de la pression exercée par les gouvernements provinciaux de Namibe et de Huíla au cours des huit dernières années pour interdire le transport du granit, du marbre et des carburants routiers,ce qui aurait contribué à l’état de détérioration rapide de la route nationale n ° 280.

M. António CONCEIÇÃO, directeur financier de CFM, a précisé à l’agence de presse angolaise Angop que procéder à la diminution du prix kilométrique le long des 253 kilomètres de la ligne Lubango-Namibe réduit le coût du transport de chaque bloc de granit de 2,5 tonnes à 41 000 kwanzas. 90 000 kwanzas lorsque le même bloc est transporté par la route.

M. CONCEIÇÃO a déclaré que la compagnie avait décidé d’augmenter la fréquence hebdomadaire du train de marchandises de deux à cinq voyages afin de répondre à la demande prévue.

Pour l’année 2017, la production de pierres ornementales dans la province de Huíla était de 36 168 mètres cubes, soit 103 298 tonnes.
Sur ce total, 34 334 mètres cubes ont été exportés par le port de Namibe vers le Portugal, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, la Chine et l’Inde, générant des revenus de 5,72 millions de dollars US contre 7,92 millions de dollars US en 2016.
La reconstruction et la modernisation de CFM ont débuté en 2006 et se sont achevées en 2014, pour un coût de 1,2 milliard de dollars, incluant le remplacement complet de la ligne, des rails, des traverses et du ballast ainsi que la construction de 56 stations de première, deuxième et troisième classes.

(macauhub)