Le groupe ENI découvre 250 millions de barils de pétrole en Angola

By | May 15, 2019

Le groupe italien ENI (ENI) a souligné dans un communiqué qu’un puits de pétrole estimé à 250 millions de barils de pétrole léger était exploré dans le bloc 15/06 dans les eaux profondes de l’Angola.

Le puits de pétrole Ndungu-1 NFW, chargé de pétrole, s’est trouvé à environ 130 km des côtes, à 10 km au nord-est de l’installation de production et de stockage flottante de N’goma (FPSO), à 2 km du champ pétrolifère de Mpungi et a été foré à une profondeur de 1 076 m, pour un total de 4 050 m.

Le groupe ENIi a révélé dans un communiqué que Ndungu était la première découverte pétrolière majeure dans une zone déjà exploitée et a confirmé qu’il confirmait la législation approuvée par le gouvernement angolais, à savoir le décret présidentiel n ° 5/18 du 18 mai. Des directives pour d’autres activités dans la région sont fournies.

Le groupe italien a ajouté qu’il s’agissait de la quatrième découverte commerciale depuis le lancement des puits de Kalimba, d’Afoxé et d’Agogo depuis le lancement de la nouvelle activité d’exploration dans le bloc 15/06 à la mi-2018. On prévoit que ces puits totaliseront 1,4 milliard de barils de pétrole léger.

Le consortium du bloc 15/06 comprend les opérateurs Eni et Sonangol P & P, qui détiennent chacun 36,8421% des actions, les 26,3158% restants étant détenus par SSI Fifteen Limited.