Le groupe italien ENI renforce sa présence dans l’exploration pétrolière au Mozambique

By | May 30, 2019

Le groupe italien ENI a étendu sa présence au Mozambique avec l’acquisition de trois actions à 10% dans un nombre égal de licences d’exploration pétrolière, selon un communiqué publié mercredi à Milan.

L’acquisition à travers la filiale ENI Mozambico concerne les blocs maritimes A5-B, Z5-C et Z5-D, situés dans les eaux profondes des bassins d’Angoche et du Zambèze.

Le groupe a indiqué que l’acquisition de 10% des parts de chacun des trois blocs avait été réalisée dans le cadre d’un accord avec ExxonMobil Mozambique Exploration & Production Limited, filiale du groupe américain ExxonMobil, après approbation des autorités mozambicaines.

Le bloc A5-B est situé à 1 300 kilomètres au nord-est de la capitale Maputo, dans une zone inexplorée bordant la ville d’Angoche, couvrant une superficie de 6 080 kilomètres carrés et une profondeur comprise entre 1 800 et 2 500 mètres.

Les deux autres blocs couvrent une superficie de 10 205 kilomètres carrés, avec une profondeur comprise entre 500 et 2100 mètres, dans une zone très peu explorée du bassin du Zambèze, à 800 kilomètres au nord-est de la capitale Maputo.

La compagnie ExxonMobil (40%), en partenariat avec la société d’État Empresa Nacional de Hidrocarbonetos (20%), Rosneft (20%) et Qatar Petroleum (10%), ont participé à la 5ème vente aux enchères.

Au cours de cette vente aux enchères, la société ENI Mozambico a obtenu l’exploitation du bloc A5-A, adjacent au bloc A5-B, avec une participation de 59,5%, avec les partenaires Sasol (25,5%) et Empresa Nacional de Hidrocarbonetos. avec 15%.

La vente ultérieure d’une participation de 25,5% dans ce bloc à Qatar Petroleum, ramenant la participation du groupe italien à 34%, attend l’approbation des autorités mozambicaines.