Le groupe Vale retire des travailleurs brésiliens du Mozambique

By | March 25, 2020

Plus de 200 travailleurs brésiliens de la compagnie Vale Moçambique devraient quitter le pays ce soir sur un avion d’Ethiopian Airlines, qui les emmènera à l’aéroport international de Belo Horizonte, à Confins, où ils doivent arriver jeudi matin, a informé le groupe minier Vale.

Le groupe a déclaré dans un communiqué qu’il avait décidé d’affréter l’avion, un Boeing 787 Dreamliner, à la compagnie éthiopienne, étant donné que la plupart des liaisons aériennes régulières avec le Mozambique sont suspendues.

« La compagnie Vale agit conformément aux protocoles de santé et de sécurité établis par les autorités et les agences de chacun des pays dans lesquels elle opère et suit l’évolution de la situation », selon mention faite par la note.

La compagnie Vale Moçambique était considérée comme la plus grande entreprise du Mozambique en 2018, selon l’étude 2019 réalisée par KPMG Auditores e Consultores.

2018 a été la deuxième année consécutive que la société exploitant les mines de charbon de Moatize dans la province centrale de Tete et le corridor logistique de Nacala dans le nord arrive en tête des 100 plus grandes sociétés du pays.