Le Luxembourg finance le projet d’énergie solaire du Parlement cap-verdien

By | February 19, 2020

Le Luxembourg paiera le système de production d’énergie solaire photovoltaïque au palais de l’Assemblée nationale du Cap-Vert, ce qui contribuera à une réduction de 30% de la facture d’électricité de l’institution, selon un communiqué.

L’acte de présentation du projet, budgétisé à 150 mille euros, était présidé par monsieur Luís Filipe Tavares, ministre capverdien des Affaires étrangères et des Communautés, par le président de l’Assemblée nationale locale, monsieur Jorge Santos et par le ministre luxembourgeois de la Coopération et de l’Action humanitaire, monsieur Frantz Fayot, dans le cadre d’une visite au Cap-Vert.

Monsieur Frantz Fayot a déclaré que cette initiative fait partie du programme de soutien au secteur des énergies renouvelables de la coopération luxembourgeoise et est mise en œuvre avec le partenariat et la collaboration du Centre pour les énergies renouvelables et la maintenance industrielle (CERMI) au Cap-Vert en termes d’assistance technique.

Le ministre luxembourgeois de la Coopération et de l’Action humanitaire est dans l’archipel dans le cadre des négociations pour le cinquième programme indicatif de coopération entre le Cap-Vert et le Luxembourg pour la période 2021 – 2024, qui bénéficiera d’une augmentation de plus de 30%, de actuellement de 45 millions d’euros à environ 60 millions.

Le programme, qui doit être signé entre juin et juillet à Luxembourg, a été l’un des sujets abordés lors de la réunion de travail entre les délégations capverdienne et luxembourgeoise, tenue mardi à Praia, selon l’agence de presse Inforpress.