Le Mozambique veut organiser une reunion des creanciers de dettes non declarees en 2019

By | November 9, 2018

Le gouvernement mozambicain a l’intention de réunir les créanciers de prêts non déclarés lors d’une réunion d’échange de dette au premier trimestre de 2019, a annoncé jeudi à Maputo le ministre de l’Economie et des Finances.

Le ministre M. Adriano Maleiane, s’exprimant en marge d’une conférence sur l’économie mozambicaine organisée par le Financial Times, a déclaré que la réunion des créanciers pourrait avoir lieu au premier trimestre de 2019 et a ajouté: « Nous voulons que cela se produise le plus rapidement possible ».

Les emprunts en cause sont ceux souscrits par les sociétés contrôlées par le Service d’information et de sécurité de l’État, Mozambique Assett Management – MAM (535 millions de dollars US) et la société ProIndicus (622 millions de dollars US) avec l’aval de l’État et dont le capital n’a jamais été amorti. Intérêtsni les intérêts respectifs payés par le gouvernement du pays.

Repris par l’agence de presse financière Bloomberg, le ministre s’est dit convaincu que la proposition annoncée de restructuration de l’émission unique d’obligations en euros du Mozambique, qui s’élevait à 727 millions de dollars US avec amortissement en 2023, serait acceptée par au moins 75% des emprunteurs, ce qui est essentiel pour son approbation.

En effet, un groupe d’investisseurs représentant 60% de l’encours de la dette, y compris Farallon Capital Europe LLP, Greylock Capital Management, LLC et Pharo Management LLC, a accepté la proposition d’échange d’obligations d’un montant de 726,524 millions de dollars US contre une nouvelle émission d’obligations valeur nominale de 900 millions de dollars US, à un taux d’intérêt de 5,875% et une échéance allant jusqu’à 2033.

La proposition prévoit le versement de 5% des bénéfices de l’exploration du gaz naturel, qui devrait commencer en 2023, lorsque sera opérationnel le projet mené par les groupes italien ENI et ExxonMobil de la zone 4.

(macauhub)