LE NOMBRE DE TOURISTES EN PROVENANCE DE CHINE AU CAP-VERT POURRAIT FINALEMENT ATTEINDRE 100 000

By | June 21, 2017

Le Cap-Vert devrait recevoir près de 100 000 touristes chinois une fois achevée l’amélioration de son infrastructure touristique, a déclaré M. Zhang Wei, vice-président du Conseil chinois pour la promotion du commerce international (CCPIT).

Dans une interview accordée à Macauhub en marge de la réunion d’entrepreneurs pour la coopération économique et commerciale entre la Chine et les pays lusophones à Praia, M. Zhang Wei a déclaré que le Cap-Vert «aura l’avantage de participer à la coopération économique et commerciale avec la Chine, concernant l’initiative ‘Belt and Road’, si elle peut améliorer ses installations touristiques ».

« Il y a environ 100 000 Chinois qui veulent visiter le Cap-Vert, si le pays dispose de meilleures installations touristiques », comme les hôtels, mais aussi une bonne infrastructure routière, a déclaré le responsable du CCPIT, en montrant les exemples de l’Italie et de la Grèce, qui reçoivent chaque année des centaines de milliers de touristes chinois.

L’île de Santiago, où s’est tenue la réunion, est actuellement le site de la construction de plusieurs grandes infrastructures hôtelières, à l’instar de celui de l’homme d’affaires de Macao M. David CHOW, qui a été visité par la délégation de l’Institut de promotion du commerce et de l’investissement de Macao (IPIM).

D’autres chaînes investissant dans l’archipel, où le tourisme est la force motrice de l’économie, à l’instar de la chaîne hôtelière américaine Hilton et l’espagnole Meliá.

Lors de sa récente visite au Cap- Vert, le ministre chinois des Affaires étrangères, M.Wang Yi, a promis «le soutien inconditionnel» du gouvernement de son pays au développement de l’économie maritime locale, où la Chine est déjà impliquée dans la future zone économique spéciale de l’île de S. Vicente.

M. Zhang Wei a également déclaré que la position géographique du Cap-Vert, au large de la côte nord-est de l’Afrique et à proximité des archipels des îles Canaries (Espagne), de Madère et des Açores (Portugal), est l’un des principaux avantages du pays.

« Sous l’égide de l’initiative ‘Belt and Road’, nous avons plusieurs pays partenaires en Occident, par exemple la Grèce et l’Italie. Si nous avons le Cap-Vert en tant que partenaire dans le sens opposé, l’initiative se développera davantage et ira encore plus loin », a déclaré le responsable du CCPIT à Macauhub.

M. Zhang Wei a précisé que le Premier ministre capverdien M. Ulisses Correia e Silva a fait savoir au CCPIT qu’il voulait que les entreprises participent à des projets et à la construction d’infrastructures, entre autres domaines, ajoutant que «des entreprises chinoises sont disponibles pour s’impliquer » dans le projet d’économie maritime de l’archipel.

« Le CCPIT peut effectuer un échange avec l’organisme de promotion et de commerce du Cap-Vert pour attirer et orienter des entreprises chinoises », a déclaré M. Zhang Wei.

Le chef de la Chambre a déclaré qu’il croit que le gouvernement capverdien «offrira aux entrepreneurs un meilleur environnement commercial et plus avantageux», car «il est conscient des avantages de la Chine, en particulier en termes de capacité productive d’infrastructure et de capitaux».