Le port de Pemba, au Mozambique septentrional sera la base du projet d’exploration pétrolière Zone 5B

By | March 23, 2020

Le port de la ville de Pemba, capitale de la province de Cabo Delgado, au nord du Mozambique, sera, à partir de 2021, la base des opérations logistiques du projet de prospection d’hydrocarbures dans la zone 5B, dans le district d’Angoche, province de Nampula, développé par le groupe ExxonMobil et partenaires, selon Impacto – Projets et études environnementales.

L’entreprise embauchée par Exxon Mobil et ses partenaires pour préparer le rapport sur l’étude d’impact environnemental pour le forage de puits de recherche dans la région d’Angoche (A5B) a informé que «la base logistique et les chantiers navals à terre seront situés dans le port de Pemba, où les matériaux et l’équipement seront stockés pour les opérations en mer ».

Le port de Pemba, détenu et exploité par la société d’État Ports and Railways of Mozambique (CFM), possède un quai mesurant 183 mètres de long et 17 mètres de large, soit une superficie de 3103 mètres carrés.

Le journal du matin Notícias, de Maputo, précisait que pour l’adapter aux besoins des clients, l’infrastructure venait d’être récupérée, pour un investissement de cinq millions de dollars, après avoir été renforcée avec de nouveaux équipements pour la manutention de grandes quantités de tout type de cargaison.

L’exploration et le forage de puits sont prévus pour le deuxième trimestre 2021, une période considérée comme moins sujette à la survenue de cyclones tropicaux au large des côtes mozambicaines.

Le forage vise à déterminer si les réserves identifiées dans la zone 5B contiennent des hydrocarbures en quantités commerciales.

La divulgation publique du rapport vise à respecter les dispositions de la loi sur l’environnement (loi 20/1997), étant donné que le projet nécessite une autorisation environnementale.