Le Premier ministre Cap-Verdien s’attend à ce que la mobilité des personnes au sein de la CPLP soit effective cette année

By | June 12, 2019

La question de la mobilité au sein de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) pourrait être résolue plus tard cette année sous la présidence capverdienne, a déclaré mardi le Premier ministre capverdien.

M. Ulisses Correia e Silva, qui a fait des déclarations au sujet de la célébration de la Journée du Portugal, Cam andes et les communautés à São Vicente, a déclaré que la résolution du « éradique les obstacles et les barrières » en termes de circulation, pas seulement du Cap-Vert, mais aussi des citoyens des autres pays de la communauté ».

Le Premier ministre portugais António Costa a rappelé qu’il existait certains obstacles à la libre circulation parce que le Portugal est membre de l’Union européenne, dans laquelle “aucun pays” ne peut définir ses propres critères, selon l’agence de presse Inforpress.

Toutefois, déclarait-il le cœur du problème est la liberté de résidence, où chaque pays peut définir ses propres paramètres, et c’est à ce stade que le Portugal s’emploie à trouver une solution pour la CPLP.

Le 10 juin, la fête du Portugal, Cam celebres et les communautés portugaises ont également organisé diverses célébrations sur l’île de Sao Vicente, à laquelle ont assisté des responsables cap-verdiens et portugais, dont le président et le Premier ministre portugais.