Le président angolais analyse les mesures proposées pour le Fonds souverain angolais

By | January 9, 2018

Le président de l’Angola, M. João Lourenço, a déclaré lundi à Luanda qu’il analyserait les mesures proposées par le ministère des Finances pour le Fonds souverain angolais, qui pourrait être mis en place dans les prochains jours, lors de sa première conférence de presse depuis son entrée en fonction.

Le Président Lourenço a déclaré qu’une entreprise « indépendante et libre » avait été engagée pour établir un diagnostic des comptes du Fonds Souverain et que, suite à ce travail, le ministère des Finances avait présenté une proposition de mesures à prendre pour que le gouvernement prenne contrôle plus efficace des fonds mis à la disposition du Fonds.

Le Fonds souverain angolais a été créé en 2012, avec une allocation initiale de 5 milliards de dollars US. Le Conseil d’Administration du Fonds est présidé par M. Filomeno dos Santos, fils de l’ancien Président de la République, M. José Eduardo dos Santos.

Repris par l’agence de presse angolaise, le Président M. Lourenço a souligné que la révocation de l’actuel conseil d’administration du Sovereign Fund était une possibilité, précisant « je ne dirai pas que je vais l’exonérer, mais cela pourrait arriver ».

Au cours de la même conférence de presse qui a réuni plus de 100 journalistes des médias nationaux et étrangers, le président angolais a déclaré que le gouvernement va vendre toutes les entreprises publiques qui ne sont pas rentables.

Le président a fait observer que l’activité privée devrait être le principal moteur de la production de biens et de services et que l’État angolais se concentrera sur le secteur privé national et étranger pour développer l’économie du pays.

Le président Lourenço a fait observer à cet égard que le modèle conçu pour les zones économiques spéciales, dont la gestion relevait de la responsabilité de l’État, n’avait pas donné les résultats escomptés.