Le president Angolais rejette les operations du transporteur aerien air connection express

By | June 4, 2018

La chaîne de télévision européenne Euronews a annoncé le rejet par le président angolais du lancement d’Air Connection Express – Transporte Aéreo, un consortium public-privé qui assurerait le transport aérien intérieur dans le pays.

M. João Lourençomentionnait que le consortium, qui rejoindrait la société TAAG qui appartient à l’État et l’entreprise nationale de navigation aérienne et aéroportuaire ENANA et les compagnies privées Bestfly, Air Jet, Air 26, Guicango, Dieximim, Sjl et Mavewa, a déclaré qu’il s’agissait d’une «société fictive ».

« La compagnie aérienne n’ira pas au-delà de la phase de planification, et si cela devient une réalité, j’espère que certains des passagers me le confirmeron et me diront – regardez, vous avez dit à Euronews qu’Air Connection Express – Transporte Aéreo ne serait pas installé. J’ai voyagé aujourd’hui dans l’un des avions de la compagnie », a déclaré le président angolais.

Le consortium public-privé a été annoncé début mai et un contrat de 198 millions de $ US pour l’achat de six Q400 a été signé à Luanda avec le représentant de l’Afrique et du Moyen-Orient, M. Jean Paul Boutibou, du manufacturier canadien Bombardier

(macauhub)