Le président mozambicain annonce la décision d’investissement initial pour le projet de Gaz naturel liquéfié dans le bassin de Rovuma

By | October 8, 2019

Selon un communiqué publié dimanche par le ministère des Ressources minérales et de l’Énergie, le gouvernement mozambicain et le Consortium Luerma Venture Capital du Mozambique ont annoncé mardi à Maputo qu’une décision d’investissement préliminaire avait été prise dans le projet de Rovuma LNG dans la province de Cabo Delgado, dans le nord du pays.

Le projet vise à extraire, liquéfier et vendre le gaz naturel de trois réserves du portefeuille de Mamba situé dans le bloc 4 du bassin de Rovuma et devrait annoncer une décision d’investissement finale d’ici 2020.

Le communiqué officiel indique que l’annonce sera annoncée par le président du pays, monsieur Felipe NYUSI.

L’annonce a été faite seulement trois mois après l’approbation du plan de développement (POD) par le gouvernement mozambicain. Parallèlement, les investissements initiaux ont été réalisés pour les activités, qui produiront environ 15,2 millions de tonnes de GNL par an à partir de 2023.

Au cours de la phase de production, le projet Rovuma LNG devrait fournir environ 17 000 tonnes de gaz de pétrole liquéfié par an provenant des ressources du bloc 4, représentant actuellement 50% du GPL importé au Mozambique.

Le Consortium Mozambique Rovuma Ventures est responsable de l’exploitation du bloc 4, qui regroupe deux sociétés (25%), Exxon Mobil et Eni, et la Société nationale de prospection et de développement pétroliers (CNODC), détenue par l’État. Il est distribué à parts égales dans le groupe sud-coréen Kogas, la compagnie portugaise Galp Energia et la société Mozambique State National Company (ENH).