Le Siège à Macao du fonds de la coopération entre la Chine et les pays lusophones

By | June 2, 2017

Le Fonds pour la coopération au développement entre la Chine et les pays lusophones, basé à Macao depuis jeudi, analyse 20 projets présentés par des entrepreneurs en provenance du Portugal, du Timor oriental et du Brésil qui recherchent un financement pour leur mise en œuvre.

Le Fonds, créé en 2013 et doté d’un budget de 1 milliard de dollars, a déjà soutenu les projets présentés par des groupes d’entreprises issus du Mozambique, d’Angola et du Brésil dans des domaines tels que l’agriculture, l’énergie et les infrastructures.

Le soutien financier destiné aux projets et soumis au fonds s’élève à 20 millions de dollars par projet, néanmoins les gestionnaires de l’institution ont indiqué qu’ils sont ouverts à la possibilité d’accorder des augmentations de financement en fonction de la taille des projets d’investissement soumis.

Le transfert du siège du fonds de Beijing à Macao a été annoncé par le Premier ministre chinois M. Li Keqiang lors du 5ème sommet ministériel du Forum Macao tenu en octobre 2016.

Le Fonds aura son siège social au Centre de soutien aux entreprises de l’Institut de promotion du commerce et de l’investissement (IPIM) jusqu’à l’achèvement de la future plate-forme de services pour la coopération commerciale entre la Chine et les pays de langue portugaise.

Les six bureaux de représentation de l’IPIM à l’intérieur de la Chine ont pour responsabilité de recevoir des projets qui souhaitent faire une demande de fonds.

Le Fonds géré par le Fonds de développement Chine-Afrique, qui dispose actuellement 125 millions de dollars, fournis par les entités participantes la China Development Bank Capital Corporation Ltd. (75 millions de dollars) et le Fonds pour le développement industriel et la commercialisation (FDIC) de Macao (50 millions de dollars).

L’objectif du Fonds pour la coopération au développement entre la Chine et les pays lusophones est de fournir des services de conseil et de financement sécurisé pour les projets, ainsi que d’assurer le soutien aux entreprises en Chine et dans les pays lusophones.

(macauhub)