Le Sommet Mozambico-Portugais debouche sur dix instruments bilateraux

By | July 6, 2018

Le Mozambique et le Portugal ont signé un accord jeudi à Maputo pour permettre aux prestations de sécurité sociale d’un pays d’être reconnues dans l’autre pays à des fins de carrière, ce qui permettra l’application de l’accord bilatéral signé en 2010 entre les deux pays, un document signé par la secrétaire d’État à la Sécurité sociale, Cláudia Joaquim, et le ministre du Travail et de la Sécurité sociale du Mozambique, Vitória Dias Diogo
À ce jour, sans cet accord, les émigrés portugais au Mozambique ont payé la sécurité sociale mozambicaine mais, à leur retour au Portugal, cette période n’a pas été prise en compte dans la carrière et vice versa, ce qui a conduit à payer auprès de ces deux systèmes, a rapporté l’agence de presse portugaise. Lusa.

Cetaccord prévoit une exception au principe de résidence pour certaines prestations, telles que l’allocation familiale, qui continuera d’être payée si les parents résident au Portugal et l’enfant au Mozambique (ou vice versa), et dans le domaine de la sécurité sociale, les deux États ont également signé un programme de coopération pour établir des lignes d’action prioritaires pour les trois prochaines années.

Au total, le Portugal et le Mozambique ont signé dix instruments bilatéraux, y compris des accords, des protocoles et des mémorandums d’accord, à la fin du troisième sommet luso-mozambicain.

Les précédents sommets entre les deux pays ont eu lieu en novembre 2011 à Lisbonne et en mars 2014 à Maputo.

(macauhub)