Les accords entre le Brésil et la Chine pourraient représenter un financement de 9,9 milliards de dollars

By | September 4, 2017

Les 14 accords signés lors de la visite officielle en Chine du président brésilien M. Michel Temer pour assister à Xiamen au sommet des BRICS, province du Fujian, pourraient représenter 9,9 milliards de dollars en investissements et lignes de crédit, selon l’État de São Paulo.

Le montant le plus élevé découlera de l’octroi par l’Institut brésilien de l’environnement et des ressources naturelles renouvelables (IBAMA) de la licence environnementale qui permettra la construction de la ligne de transmission d’énergie électrique entre le barrage de Belo Monte dans l’État de Pará et le sud-est du Brésil.

M. Marcos Caramuru, ambassadeur brésilien en Chine, a déclaré à Beijing que le groupe China State Grid investira 3,5 milliards de dollars pour construire cette ligne de transport de 2518 kilomètre qui sera la plus importante au Brésil.

Le deuxième montant le plus important concerne la subvention par la Banque chinoise de développement d’une ligne de crédit en faveur de la Banque nationale de développement économique et social (BNDES).

Par ailleurs, l’ambassadeur brésilien a déclaré qu’il existe également des accords concernant le projet du Port Sud à Ilhéus et le Ferrocarril d’Intégration Oeste-Leste (FIOL), qui reliera cette ville à Caetité, à la fois dans l’État de Bahia, un tronçon de 500 km, les deux travaux étant évalués à 2,4 milliards de dollars.

Cet accord prévoit selon l’ambassadeur la formation d’un consortium d’entreprises chinoises, du Kazakhstan et du gouvernement de l’État de Bahia pour concourir aux œuvres qui devraient être mises aux enchères en 2018.

Le quatrième plus grand montant annoncé concerne un financement de 700 millions de dollars destiné à être généré par la compagnie chinoise CCCC en vue de la construction d’un terminal d’utilisation privée dans le port de São Luís (État de Maranhão).

Y est inclus dans le montant global annoncé par l’ambassadeur brésilien une ligne de crédit d’une valeur de 300 millions de dollars que la Banque chinoise EXIMBANK pourrait accorder en faveur de la banque Banco do Brasil.

La Banque nationale pour le développement économique et social et l’établissement China Export & Credit Insurance Corporation (Sinosure) ont signé un document accordant des garanties aux entreprises chinoises qui s’établissent au Brésil. Le gouvernement brésilien avait annoncé à l’avance l’embauche de la coopération nucléaire nationale de Chine pour évaluer les procédures nécessaires à la conclusion de la centrale nucléaire d’Angra 3.

Le président Brésilien a également rencontré M. Xi Jinping, les deux présidents ont convenu d’approfondir la coopération stratégique bilatérale.