Les créanciers «de bonne foi» doivent être remboursés par le Mozambique

By | September 13, 2019

Le gouvernement respecte la décision du Conseil constitutionnel d’annuler la dette non déclarée de la société thonière mozambicaine (Ematum), a annoncé mercredi à Maputo le ministre de l’Economie et des Finances.

Repris par l’agence de presse AIM, M. Adriano Maleiane a déclaré que la décision était respectée, car seuls les créanciers de « bonne foi » seraient indemnisés.

Le ministre, qui a pris la parole lors du IV Sommet du Financial Times, a déclaré que l’accord conclu la semaine dernière avec 99,5% des créanciers de l’émission de l’euro-obligation de la société publique prévoit uniquement « le remboursement de l’argent des investisseurs qui ont agi de bonne foi ».

«Le gouvernement ne peut pas dire aux créanciers de bonne foi qu’il ne paiera pas. Il incombera au bureau du procureur général d’obliger les responsables de la passation de contrat à indemniser l’État des charges qu’il supporte pour les obligations découlant des emprunts. PGR a donc pour tâche de récupérer les 850 millions de dollars », selon ses déclarations.

M. Adriano Maleiane a également déclaré à cette occasion que le gouvernement mozambicain avait déjà décidé de créer un fonds souverain pour canaliser les revenus provenant de l’exploration d’hydrocarbures dans le pays, ainsi que le pourcentage qui sera collecté et utilisé pour les investissements actuels.