Les creanciers et le gouvernement Mozambicain conviennent d’une nouvelle restructuration d’un emprunt obligataire

By | November 7, 2018

Le gouvernement mozambicain et un groupe de prêteurs ont accepté de remplacer 726,524 millions de dollars d’obligations contre de nouvelles dettes et un pourcentage des bénéfices provenant de l’exploration du gaz naturel, a déclaré une source officielle.
L’accord conclu avec le ministère de l’Économie et des Finances fait en sorte que les investisseurs reçoivent la quasi-totalité du capital investi ainsi que des intérêts sur l’émission d’obligations dont les coupons offraient un taux d’intérêt de 10,5% et une échéance en 2023.
Le Mozambique n’a pas payé les coupons liés à l’émission d’obligations en janvier 2017, après avoir été impliqué dans des négociations avec un groupe d’investisseurs représentant 60% de la dette, dont Farallon Capital Europe LLP, Greylock Capital Management, LLC et Pharo Management. LLC.

Le ministère de l’Economie et des Finances a déclaré dans un communiqué publié mardi à Maputo que les détenteurs actuels d’obligations pourraient échanger leurs obligations contre de nouvelles obligations.
Selon le communiqué, il y aura une nouvelle émission d’obligations non garanties d’une valeur nominale de 900 millions de dollars, d’un taux d’intérêt de 5,875% et d’une durée d’amortissement jusqu’en 2033.
Le parlement mozambicain est l’une des entités qui doivent approuver l’accord conclu, mais le ministère de l’Économie et des Finances a annoncé son intention de conclure cette affaire le plus rapidement possible, probablement au début de 2019.
Cet accord concerne l’emprunt obligataire de 850 millions de dollars avec l’aval de l’État de la Société mozambicaine de thon (Ematum), qui avait déjà entrepris un autre processus de restructuration.

(macauhub)