Les entreprises etrangeres en exercice en Angola peuvent rapatrier leurs benefices jusqu’a 5 millions de dollars sans necessite d’autorisation prealable

By | December 3, 2018

Les sociétés étrangères opérant en Angola peuvent rapatrier les bénéfices de leurs activités jusqu’à cinq millions de dollars sans autorisation préalable de la Banque nationale d’Angola (BNA), a déclaré M. José de Lima Massano.

Le gouverneur, qui a ensuite présenté le bilan pour le troisième trimestre du programme de stabilisation macroéconomique 2018, a déclaré qu’il y avait un seul cas de rapatriement des bénéfices dans lequel la Banque Nationale d’Angola – BNA était impliquée et qu’un calendrier avait été établi tenant compte de l’ampleur des valeurs.

En effet, M. Lima Massano a déclaré que, malgré les améliorations déjà enregistrées dans les opérations de change impliquant des entreprises, des banques commerciales et la banque centrale, il a déclaré que la BNA révisait les règles pour la rendre plus facile et plus sûre.
À cet égard, le gouverneur a déclaré que la BNA surveillait avec une grande rigueur l’action des banques commerciales en ce qui concerne la fourniture de devises aux opérateurs économiques.
« Nous réalisons des ventes de manière plus régulière et à titre d’exemple au mois de novembre, nous avons dégagé 850 millions de dollars afin que les opérations puissent être exécutées plus facilement », a précisé M. Lima Massano.

Le ministre des Finances, M. Archer Mangueira, a déclaré que le gouvernement pourrait apporter des ajustements opportuns au Tarif des douanes entré en vigueur en août dernier afin de protéger la production nationale et de stimuler les exportations.

(macauhub)