Les premices de l’adhesion de L’Angola au mois de septembre au Commonwealth

By | July 18, 2018

Le gouvernement britannique a l’intention de commencer le processus d’adhésion de l’Angola au Commonwealth en septembre prochain lors d’une visite à Luanda de Mme Lindsay NORTHOVER, l’envoyé spécial du Premier ministre Theresa MAY pour le commerce.

« Je suis très heureuse de l’intérêt de l’Angola à rejoindre le Commonwealth et j’espère que cela constituera un sujet de conversation pertinent lors de ma prochaine visite au mois de septembre », a déclaré MmeNORTHOVER dans un éditorial publié dans le journal angolais Jornal de Angola.

Au mois de juin dernier M. Boris JOHNSON, alors ministre britannique des Affaires étrangères, a annoncé sur son compte Twitter que l’Angola allait présenter une demande d’adhésion au Commonwealth.

Dans une interview accordée à Euronews le 1er juin, le président M. João LOURENÇO a déclaré: « Ne soyez pas surpris si nous envisageons de rejoindre la Francophonie et nous demandons dans quelques jours de rejoindre le Commonwealth, étant donné que l’Angola n’est entouré pas par les pays lusophones, mais par les pays francophones et anglophones ».

Dans l’article, la BaronneNORTHOVER rappelle que le Commonwealth est une «association volontaire de 53 États souverains, indépendants et égaux», avec 2,4 milliards de personnes «et comprend à la fois des économies développées et des pays en voie de développement».

L’envoyé spécial de Theresa MAY a souligné que l’Agence britannique de financement des exportations (UKEF) dispose actuellement de 750 millions de livres sterling pour financer des projets en Angola.

(macauhub)