Les reserves de gaz naturel de l’Angola sont estimees a 4 000 milliards de pieds cubes

By | November 26, 2018

Les réserves prouvées de gaz naturel de l’Angola se chiffrent à 113,267 milliards de mètres cubes (4 trillions de pieds cubes), a annoncé vendredi à Luanda un responsable technique de la compagnie pétrolière et gazière angolaise Sonangol.

Mme Sandra MOREIRA, ingénieure au sein de la Sonangol, lors de la 4èmeConférence internationale du pétrole, qui s’est terminée vendredi dans la capitale, a évoqué les «investissements dans le gaz naturel» et a également attiré l’attention sur les réserves potentielles dans les projets d’exploration pétrolière considérés comme marginaux.

Le seul projet d’exploration de gisements de gaz naturel dans le pays est celui d’Angola LNG, situé dans le bloc 14, qui a commencé ses activités en 2013 avec un horizon d’exploitation de 30 ans.

Angola LNG est un projet intégré d’exploitation du gaz naturel, avec une unité de traitement, un terminal maritime et des installations de chargement, ainsi que la possibilité de développer du gaz non associé.

L’usine de traitement et de liquéfaction de gaz naturel d’Angola LNG est située à Soyo, dans la province de Cabinda, avec une capacité installée de 5,2 millions de tonnes par an.

Ce projet est dirigé par le groupe américain Chevron (36,4%), la compagnie Sonangoldétenant 22,8% et BP, les groupes italien ENI et français, avec 13,6% chacun, comme partenaires restants.

(macauhub)