Les réserves internationales nettes de l’Angola tombent à 10,1 milliards de $

By | October 30, 2019

Au mois de septembre, les réserves internationales nettes de l’Angola ont diminué de 717 millions de dollars pour s’établir à 10,1 milliards de dollars, chiffre le plus bas de la série statistique de la Banque nationale d’Angola, selon les commentaires hebdomadaires du marché publiés par l’institution bancaire Banco de Fomento Angola (BFA).

Selon les analystes de la Banco de Fomento Angola -BFA, les réserves internationales nettes angolaises ont diminué de 555 millions US par rapport à décembre 2018, soit une baisse moyenne de 62 millions US par mois, représentant 5,6 mois d’importations en septembre, soit un niveau inférieur à celui de six mois, objectif visé par les autorités.

Au cours de la même période de l’année 2018, les réserves internationales nettes de l’Angola avaient enregistré une baisse moyenne mensuelle de 183 millions de dollars, indique-t-on dans le document.

Le document rappelle que la limite minimale convenue avec le Fonds monétaire international pour décembre 2019 est de 9,1 milliards de dollars.

Le commentaire énoncé par la Banco de Fomento Angola -BFA sur le marché mentionne les décisions prises lors de la dernière réunion de la Commission de politique monétaire de la Banque nationale d’Angola, qui a décidé d’appliquer « un régime de taux de change flottant dans lequel le taux de change est librement défini par le marché », ce qui répondre à la déclaration du FMI selon laquelle l’excès de demande de change ne serait résolu que « lorsque le taux de change pourrait varier librement ».

La monnaie angolaise, le kwanza, s’est dépréciée de 6,1% par rapport au dollar au cours des sept derniers jours. Le dollar s’échange à un taux de change moyen de 478,2 kwanza vendredi dernier, avec une dépréciation depuis le début de l’année atteignant 35,97%.