Les sociétés pétrolières présentes en Angola vendront leurs devises directement aux banques commerciales

By | June 6, 2019

Les compagnies pétrolières opérant en Angola vont vendre leurs devises directement aux banques commerciales dans le cadre d’une proposition en préparation, a annoncé mercredi le gouverneur de la Banque nationale d’Angola (BNA) à Luanda.

« Nous voulons faire en sorte que ces sociétés puissent vendre directement des devises aux banques opérant dans le pays », a déclaré M. José de Lima Massano, s’exprimant lors de la conférence sur le thème : « Oil and Gas 2019 », ouverte mardi par le président M. João LOURENÇO et devant s’achever jeudi.

Repris par l’agence de presse Angop, le gouverneur précisait également que la banque centrale travaillait avec l’Association des opérateurs pétroliers afin de fixer un calendrier, car il existe des situations dans lesquelles l’organisation quasi volontaire du marché de l’achat de devises a exercé des pressions sur le taux de change.

M. Lima Massano a ajouté que la banque centrale, lorsqu’elle renvoie ces transactions aux banques commerciales, veut s’assurer qu’elles se déroulent dans un cadre stable et contribuent au développement de l’économie.

Se référant aux réserves de change du pays, qui sont divisées en trois catégories, comprenant les ressources de la banque centrale, du Trésor et des banques commerciales supervisées par la BNA, le gouverneur a reconnu qu’elles provenaient du secteur pétrolier.

« A la lumière de cela, tout ralentissement de la production et une réduction des prix entrainent un impact direct sur les réserves du pays », selon ses déclarations, ajoutant que la partie la plus importante des réserves de change était son utilisation par le Trésor pour honorer les engagements de l’Etat.