L’introduction de la 5G au Brésil reportée à 2021/2022

By | January 14, 2020

L’introduction de la technologie des communications mobiles 5G au Brésil devrait avoir lieu fin 2021 ou début 2022, selon la prédiction de monsieur Marcos Pontes, ministre des Sciences, de la Technologie, des Innovations et des Communications, repris par la presse brésilienne.

Le ministre a déclaré que le principal problème pour l’introduction de la 5G dans le pays est le risque d’interférence dans la fréquence 3,5 GHz, qui est utilisée au Brésil pour la transmission de la télévision en signal ouvert via une antenne parabolique.

« Pour cette raison, nous ne devons passer aux nouvelles technologies que s’il existe une stratégie pour résoudre le problème ou du moins l’atténuer », faisait observer le ministre dans une interview au journal Folha de São Paulo et à UOL.

La prévision initiale était de tenir l’enchère 5G en mars, mais cette étape a été reportée et devrait être exécutée au second semestre 2020, avec la possibilité d’être reportée pour l’année 2021.

Le report est dû à l’absence de définition par l’Agence nationale des télécommunications (Anatel) des règles de la vente aux enchères, selon la presse brésilienne, qui a également rappelé que le conseil d’administration de l’agence ne devrait pas se réunir avant février, ce qui rend impossible donc la vente aux enchères de mars.

Le ministre des Sciences, de la Technologie, des Innovations et des Communications a déclaré la semaine dernière que le gouvernement brésilien ne céderait pas aux pressions des États-Unis pour empêcher le groupe chinois Huawei de participer à la vente aux enchères 5G, qui devrait compter sur la concurrence des groupes finlandais à l’instar d’Ericsson et de Nokia.