Macao impose des restrictions à l’entrée aux résidents de la Chine continentale, de Hong Kong et de Taiwan

By | March 24, 2020

Le Chef de l’exécutif de Macao, monsieur Ho Iat Seng, a annoncé aujourd’hui davantage de restrictions aux frontières, notamment avec l’interdiction d’entrée sur le territoire des résidents de la Chine continentale, de Hong Kong et de Taïwan qui se trouvaient dans tout autre pays ou région 14 jours plus tôt.

Les nouvelles mesures entreront en vigueur mercredi à minuit.
Le chef de l’exécutif a également annoncé la suspension de tous les vols de correspondance à l’aéroport international de Macao.

Monsieur Ho Iat Seng a également déclaré que « les services de santé émettront un avertissement que toute personne qui s’est rendue à Hong Kong ou à Taiwan 14 jours auparavant est soumise à une observation médicale et dans un endroit désigné par l’autorité sanitaire ».

Les résidents de Macao seront également mis en quarantaine s’ils viennent de Hong Kong et de Taiwan. Il en va de même pour les résidents de la Chine continentale, de Hong Kong et de Taïwan, mais uniquement s’ils n’ont pas été dans un autre pays étranger 14 jours auparavant.

Monsieur Ho Iat Seng s’est dit convaincu qu’avec ces mesures « la situation s’améliorera », cependant il a admis « qu’il n’est pas possible de prédire la situation future qui est imprévisible ».

Monsieur Ho Iat Seng a salué la façon dont le peuple de Macao a réagi aux mesures gouvernementales et a appelé tout le monde à être «plus optimiste et tolérant».

Les autorités de Macao ont annoncé lundi un autre cas importé de contagion Covid-19, portant le nombre de personnes infectées à 25 depuis l’épidémie du virus corona.

Il s’agit du 15ème cas importé détecté par les autorités en un peu plus d’une semaine, après que Macao ait été absent pendant 40 jours sans identifier d’infection.

Monsieur Ho Iat Seng a déclaré que la situation était sous contrôle, notant que les nouveaux cas sont tous importés et que Macao a réussi à éviter la contamination locale.

En effet, Macao a enregistré une première vague de dix cas en février, qui ont déjà été libérés. Après avoir détecté de nouveaux cas, tous importés, les autorités ont renforcé les mesures et restrictions de contrôle aux frontières.

Depuis jeudi, seuls les résidents de Macao, Hong Kong, Taiwan et la Chine continentale ont été autorisés à entrer sur le territoire. Même ceux-ci sont devenus soumis à une quarantaine obligatoire de deux semaines s’ils avaient été dans les 14 jours précédents dans n’importe quel territoire ou pays.

Plus de deux mille personnes ont été placées en quarantaine, la grande majorité d’entre elles étant réparties et isolées dans huit hôtels que le gouvernement de Macao a décidé de convertir en centres de quarantaine.

Hong Kong a annoncé mercredi l’interdiction d’entrée de tous les non-résidents dans la région administrative spéciale de Chine, compte tenu de l’escalade des cas, qui a doublé en l’espace d’une semaine, totalisant plus de 350 personnes infectées et quatre tuées depuis le début de la crise, de cette épidémie.

Les résidents de Macao peuvent entrer à Hong Kong, mais s’ils se trouvent dans des pays à fort degré de contagion, ils seront soumis à la quarantaine.