Macao interdit aux non-résidents d’entrer sur son territoire à l’exception de la Chine continentale, de Hong Kong et de Taiwan

By | March 17, 2020

Le gouvernement de Macao a interdit, à partir de 00h00 le mercredi 18, l’entrée sur le territoire de tous les non-résidents à l’exception des résidents de la Chine continentale, de Hong Kong et de Taiwan.

La mesure publiée aujourd’hui au Journal officiel indique que les travailleurs non-résidents sont également exclus de l’interdiction d’entrée à Macao.

Lundi, le gouvernement avait annoncé que toutes les personnes arrivant à Macao à partir du mercredi 18 mars 2020, en provenance de pays considérés comme ayant une incidence élevée d’épidémie, seraient placées en quarantaine pendant 14 jours.

Le secrétaire aux Affaires sociales et à la Culture, Ao Ieong U, a déclaré lors d’une conférence de presse tenue lundi que ces restrictions ne s’appliqueraient pas aux résidents de la Chine continentale, de Hong Kong et de Taïwan.

Le gouvernement de Macao avait annoncé au cours du week-end qu’à compter d’aujourd’hui, les citoyens des 26 pays de l’espace Schengen souhaitant entrer à Macao seraient soumis à une quarantaine de 14 jours.

La mesure comprend également des ressortissants du Brésil, de la Grande-Bretagne, des États-Unis d’Amérique, du Canada, de l’Égypte et de l’Australie.

Le gouvernement avait précédemment indiqué que les ressortissants d’Allemagne, d’Italie, de France, d’Espagne, de Corée du Sud, d’Iran et du Japon seraient également tenus de subir une période de quarantaine s’ils devaient entrer à Macao.