Macao : Une entreprise portugaise liée à Macao s’associe pour lutter contre le coronavirus

By | February 13, 2020

Les fournitures hospitalières destinées aux équipes médicales impliquées dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus ont commencé cette semaine à arriver à Macao et dans les villes de la Grande Baie, envoyées du Portugal par la société Quinta da Marmeleira par l’homme d’affaires monsieur Wu Zhiwei.

L’expédition de dizaines de milliers de masques, gants, combinaisons anti-contamination et autres matériaux de protection par la société de production de vin a fait suite à un appel international du gouvernement chinois, face à l’urgence de réapprovisionner ces matériaux, qui sont utilisés en grande quantité pour contenir l’épidémie.

S’adressant à l’agence de presse Macauhub, monsieur Wu Zhiwei, qui est également vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie Portugal-Chine, a déclaré que le but de l’envoi du matériel était «d’aider les départements concernés du gouvernement chinois à obtenir ces des fournitures médicales de qualité pour soutenir la protection anti-épidémique du personnel médical de première ligne et pour sauver des vies humaines. »

« L’épidémie est grave et la situation se complique : nous devons participer activement à la coordination avec diverses mesures gouvernementales, déployer tous les efforts pour contrôler l’épidémie, empêcher sa propagation et nous concentrer sur les vies humaines », a déclaré l’homme d’affaires.

L’entreprise vinicole portugaise Quinta da Marameleira, propriété de Wu Zhiwei, est l’un des principaux producteurs de vin de la région de Carregado au Portugal, municipalité d’Alenquer, au nord de Lisbonne.
En novembre 2019, en marge du 2ème Salon international des importations en provenance de Chine à Shanghai, il a signé un partenariat stratégique avec le groupe de distribution d’État chinois Nam Kwong, qui entraînera une augmentation de l’entrée de vins portugais en Chine continentale.

Selon Wu Zhiwei, cet envoi de matériel hospitalier envoyé vers la Chine, dirigé vers les départements gouvernementaux de la province du Guangdong, n’est que le premier de plusieurs envois prévus pour les mois à venir.

« En tant qu’entreprise basée à l’étranger, nous devons également participer activement à cette guerre de prévention et de contrôle des épidémies », a-t-il déclaré à Macauhub.

« Nous répondons à l’appel du gouvernement chinois », a déclaré l’homme d’affaires. «Il faut travailler et aider à surmonter les difficultés ensemble», a-t-il ajouté.

La disponibilité du matériel médical au Portugal, en particulier des masques, est désormais pratiquement nulle dans les grandes villes, et même rare dans les régions moins peuplées.

Plusieurs entrepreneurs chinois du pays ont décidé d’envoyer du matériel en Chine, du Portugal et d’autres parties du monde.
Monsieur Cai Run, ambassadeur de Chine au Portugal, a publiquement remercié la solidarité portugaise, en particulier du président portugais, monsieur Marcelo Rebelo de Sousa, qui a envoyé une lettre à son homologue chinois, monsieur Xi Jinping.

Dans une lettre publiée via la presse portugaise, monsieur Cai Run a également mentionné le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres, qu’il a remercié pour la confiance «dans la victoire de la Chine dans la lutte contre l’épidémie».

« La fraternité est toujours plus évidente et perceptible dans les moments difficiles », expliquait le diplomate.