Mozambique : la decision finale d’investissement du bloc de la zone 4 est prevue pour l’annee 2019

By | December 31, 2018

Ladécision d’investissement finale pour le bloc de la zone 4 au Mozambique septentrional devrait être prise en 2019, les partenaires impliqués dans le projet se sont engagés à acheter le gaz naturel à extraire, a annoncé le groupe italien ENI.
En effet, ce bloc, situé dans la province septentrionale de Cabo Delgado, a pour partenaires les groupes italien ENI, américain ExxonMobil et China National Petroleum Corporation (CNPC), qui contrôlent conjointement 70% du capital, ainsi que la société d’État EmpresaNacional de Hidrocarbonetos (ENH), la société Kogas de la Corée du Sud et GalpEnergia du Portugal, avec une participation de 10%.
L’engagement est subordonné à la conclusion d’accords complets signés au cours des prochaines semaines et à l’approbation du gouvernement du Mozambique, selon une déclaration de la compagnie ENI publiée sur son site Web.
L’équipe de marketing de GNL a travaillé rapidement pour atteindre cette étape importante, une réalisation remarquable rendue possible par la participation des partenaires du domaine 4 et le soutien du gouvernement du Mozambique, a déclaré M. Peter CLARKE, président de la société de marketing gaz et énergie ExxonMobil.
Pour M. Massimo MANTOVANI, directeur du marketing gaz d’ENI, ces engagements constituaient une étape importante du projet de Rovuma et constituaient une base solide pour l’obtention d’un financement. Cette réalisation met en évidence la force du partenariat et son engagement en faveur du développement des ressources naturelles du Mozambique, a-t-il ajouté.
Le consortium Mozambique Rovuma Venture (MRV) a soumis en juillet dernier au gouvernement mozambicain le plan de développement de la première phase du projet de Rovuma LNG, qui produira, liquéfiera et vendra du gaz naturel provenant des champs de Mamba situés dans le bloc de la zone 4.
La société ExxonMobil construira et exploitera l’unité de liquéfaction de gaz naturel et les installations associées pour le compte du consortium Area 4, tandis que la société ENI dirigera la construction et l’exploitation des installations en amont.

(macauhub)