MOZAMBIQUE LA MINE DE GRAPHITE EST UNE AIDE AU DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL

By | April 13, 2018

La mine de graphite exploitée par la société australienne Syrah Resources fait partie de la vision stratégique du gouvernement mozambicain visant l’industrialisation du pays, a déclaré jeudi le président M. Filipe NYUSI à Balama, dans la province de Cabo Delgado.

Lors d’une visite à la mine, le chef de l’état a déclaré que le démarrage de l’entreprise, qui représente un investissement de 250 millions de dollars, place le Mozambique sur la carte des plus grands producteurs du monde, comme la Chine et le Brésil, selon le journal mozambicain Notícias.

M. NYUSI a souligné que la mine entre en action à un moment où l’économie nationale est confrontée à des défis et a réaffirmé que le gouvernement continuera à encourager la construction d’infrastructures afin de réduire les coûts d’exploitation, promouvoir le développement et améliorer la qualité de vie des Mozambicains.

M. Shaun Verner, directeur général de Syrah Resources, a déclaré que depuis le début de l’exploration et de la transformation en novembre 2017, la mine a déjà produit plus de 160 000 tonnes de graphite, dont une grande partie a déjà été exportée par le port de Nacala dans la province de Nampula.

La mine, considérée comme la plus grande du monde dispose d’une réserve de 114 millions de tonnes, a une espérance de vie de 50 ans.

En ce qui concerne le voyage à la mine de Balama, cela fait partie de la visite de quatre jours dans la province de Cabo Delgado effectuée par le président de la République.