Mozambique : La province de Tete contient 700 millions de tonnes de minerai de fer et de vanadium

By | March 20, 2020

La province de Tete, au centre du Mozambique, dispose d’une réserve d’environ 700 millions de tonnes de minerai de fer et de vanadium dûment prouvée le long du plateau Angónia-Marávia, a déclaré le directeur provincial des ressources minérales et de l’énergie.

Grácio Cune a déclaré au quotidien mozambicain Notícias que des opérations de recherche géologique sont en cours pour définir, certifier et prouver les quantités de minéraux de platine et de zircon dans la province de Tete.

Le géologue a déclaré au journal que la province contenait encore de l’or, des pierres précieuses et semi-précieuses, du manganèse, du zinc, entre autres minéraux, tels que des roches ornementales, des calcaires, du gravier, du sable et des argiles.

Le pic de prospection minière s’est produit dans la province, selon Grácio Cune, en 2013, avec environ 150 machines de forage impliquées, fonctionnant avec des permis dans 372 titres miniers.

Le directeur provincial des ressources minérales et de l’énergie a déclaré qu’en 2019, il y avait une diminution des activités de prospection de charbon minéral, pour 235 titres, «motivée, à terme, par la baisse des prix de ce minéral sur les marchés internationaux, qui a affecté les entreprises concernées dans le secteur ».

L’ouverture de la première mine à ciel ouvert moderne pour l’extraction du charbon a eu lieu en 2011 dans les zones livrées en concession à Vale Moçambique, le long du bassin houiller de Moatize pour deux ans plus tard, en 2013, on a observé une augmentation des commandes nouvelles licences pour le charbon minéral et les métaux.

« C’est à cette époque que nous avons enregistré de nombreuses demandes pour l’octroi de concessions minières et l’ouverture de la mine d’or dans le district de Macanga et nous avons atteint le pic d’employabilité d’environ 9 000 travailleurs nationaux », faisait-il observer.