MOZAMBIQUE LA SOCIETE AGRIPEC INVESTIT DANS L’ELEVAGE DE CROCODILE

By | December 5, 2016

La société mozambicaine Agro-indústria e Comércio, Lda. (Agripec) prévoit d’investir 1,4 million de dollars dans un projet d’élevage de crocodiles pour l’utilisation de leurs peaux, a déclaré le partenaire directeur, M. Manuel GUIMARÃES, cité par l’agence de presse AIM.

L’investissement annoncé est destiné à financer la construction d’un abattoir à Beira et d’une unité de bronzage de crocodile, avec des réservoirs individuels pour crocodiles, une écloserie et des réservoirs d’engraissement et de culture à Chemba, un des districts de la province.

M. GUIMARÃES a déclaré que l’abattoir de la société à Beira aura une capacité journalière d’abattage de 200 animaux, dont la viande sera consommée localement et les peaux exportées.

Le partenaire directeur d’Agripec a déclaré que les crocodiles seront capturés et que les œufs seront collectés dans le district de Buzi afin d’augmenter la capacité de production de l’unité Chemba.

La société a été officiellement autorisée à étendre son activité de capture de crocodiles et l’opération de collecte des œufs le long des grands fleuves dans la province de Sofala, à savoir le Zambèze, Pungue et Buzi.

Actuellement, les résidents des zones riveraines du Zambèze à Chemba, Caia et Marromeu participent directement à la collecte des œufs, que la société achète pour une valeur de 500 meticais, soit 6,7 $ chacun.

La compagnie Agripec est une entreprise fondée il y a huit ans, qui a déjà exporté 20 000 crocodiles juvéniles vers l’Europe et l’Asie et a exporté annuellement 1 500 peaux de crocodile vers des pays comme l’Italie, le Portugal, la Corée du Sud, le Japon et la France.
(macauhub)