Mozambique : Le gouvernement annonce le renforcement de l’inspection de l’extraction globale

By | September 11, 2017

Le gouvernement mozambicain envisage d’intensifier l’inspection des activités minières dans la province de Maputo pour s’assurer que tous les opérateurs respectent la loi, a annoncé Mme Leticia Klemens, ministre mozambicaine des Ressources minérales et de l’énergie.

Le ministre a déclaré que cette incitation aux inspections vise à faire en sorte que les exploitants miniers puissent exercer leurs activités sans nuire à l’environnement, ajoutant que «la phase des opportunités pour les Mozambicains est terminée, les opérateurs doivent dorénavant prouver qu’ils sont bons entrepreneurs, qui ont la capacité d’opérer dans le secteur ».

L’augmentation des projets de construction à Maputo signifie que la demande de pierre et de différents types de sable a augmenté, certains opérateurs profitant de cette occasion pour exploiter ces ressources d’une manière inappropriée.

Mme Klemens qui s’exprimait lors d’une réunion avec des représentants d’associations minières et d’opérateurs de Maputo, a reconnu que certains des problèmes identifiés découlent d’un manque de communication.

Certains des opérateurs présents à la réunion se sont plaints de la taxe superficiaire, affirmant que sa valeur est très élevée et donc qu’ils ne peuvent pas payer.

Le ministre des Ressources minérales et de l’énergie a affirmé aux exploitants miniers que l’examen de la taxe de surface est analysé par le gouvernement et que bientôt le Conseil des ministres donnera son avis.

La province de Maputo compte 190 titulaires de titres miniers, dont 118 sont titulaires de certificats miniers, 50 concessionnaires et six opérateurs titulaires de permis d’arpentage.