Mozambique : Le groupe Tongaat Hulett investit dans l’activité sucrière

By | March 18, 2020

Tongaat Hulett qui est l’actionnaire majoritaire de la sucrerie Mafambisse, l’une des plus anciennes usines de l’industrie, au Mozambique, située dans la province centrale de Sofala, investira environ 500 millions de rands pour relancer la production non seulement à Mafambisse mais aussi à Xinavane, au sud pays, a informé le directeur général du groupe sud-africain au Mozambique.

Mardi, Tendai Masawi présentait un rapport sur les activités de l’Açucareira de Xinavane, dans le cadre de la visite que la Confédération des associations économiques du Mozambique (CTA) a rendue à cette unité pour se renseigner sur les activités menées et également sur les mesures à prendre en vue de la prévention vis-à-vis du virus Covid-19.

La décision concernant le nouvel investissement a été prise après une période d’incertitude à laquelle les deux usines du Mozambique ont été soumises, en particulier l’unité de Mafambisse, à la suite d’une prétendue mauvaise gestion qui aurait poussé l’entreprise dans une situation de quasi-faillite, mettant en danger la un peu plus de 3 500 travailleurs.

«Nous n’allons pas fermer les sucriers de Mafambisse et de Xinavane. Les unités continueront de produire. Tongaat Hullet a pris la décision de ne pas fermer les sucreries », a assuré le directeur général, repris par l’agence de presse AIM.

Tendai Masawi a promis au président du CTA, Agostinho Vuma, que les deux unités reprendraient leur production le 7 avril, avec une prévision de 213 000 tonnes de sucre, dont 60 000 tonnes de sucre raffiné pour alimenter l’industrie nationale et international.

L’usine sucrière de Mafambisse, qui a frôlé la fermeture, est détenue à 85% par Tongaat Hulett et à 15% par l’État mozambicain, par le biais de l’Institut national de gestion des participations de l’État.