MOZAMBIQUE : LES ENTREPRISES CHINOISES ONT INVESTI PLUS DE 8,5 MILLIARDS DE DOLLARS DANS LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION

By | June 16, 2017

A la fin de l’année 2016, les contrats de construction signés par des entreprises chinoises au Mozambique ont atteint 8,71 milliards de dollars, selon les déclarations du secrétaire général du Forum Macao à Maputo lors de la «Réunion sur la coopération productive entre la Chine et les pays lusophones».

Mme Xu Yingzheng a également déclaré qu’en 2016, les investissements directs non financiers de la Chine au Mozambique ont atteint 23,13 millions de dollars et l’investissement direct de la Chine a atteint 724 millions de dollars à la fin de 2015.
Le chef de Forum Macau a également déclaré que la coopération entre la Chine et le Mozambique est une réalité dans des domaines tels que l’assemblage de voitures, l’agriculture, la télévision, la construction, la transformation et la fabrication et le développement des ressources naturelles.

Au cours de son discours lors de la réunion co organisée par le Centre de promotion de l’investissement mozambicain, Mme Xu a rappelé que «la Chine n’est pas seulement un pouvoir commercial, mais aussi un pouvoir d’investissement et la coopération en matière de capacité de production est une initiative importante pour la coopération économique et les relations commerciales avec le monde extérieur, ainsi qu’un soutien important à l’intégration potentielle de la Chine dans la chaîne industrielle, la chaîne de valeur et la chaîne logistique globale».

Le secrétaire général du Forum Macau a également rappelé que «les pays lusophones sont confrontés à la nécessité d’améliorer leurs structures, d’améliorer le niveau d’industrialisation et d’optimiser leur structure industrielle», et il existe donc beaucoup de place pour la coopération avec la Chine.

La rencontre a réuni des représentants du gouvernement, des diplomates, des hommes d’affaires du Mozambique et de la Chine, la secrétaire général adjoint du Forum Macao, Mme Echo Chan a parlé du rôle de Macao en tant que plate-forme de service pour relier la Chine aux pays lusophones et ce que cela signifie un ancrage d’appui quant aux relations de la Chine avec les huit pays membres du Forum Macau.

Mme Echo Chan a rappelé que Macao est un port libre de droits, géographiquement proche de l’intérieur de la Chine, a deux langues officielles, une affinité avec les pays lusophone, une grande diversité culturelle, est un site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, a des relations économiques, commerciales et culturelles étroites avec les pays lusophones, possède des ressources humaines bilingues, avec la maîtrise de la langue portugaise et signataire de plusieurs protocoles pour éviter la double imposition. (macauhub)