MOZAMBIQUE: LES EXPORTATIONS DE NOIX DE CAJOU SOURCE DE RECETTES FISCALES D’UN MONTANT DE 33 MILLIONS DE DOLLARS

By | December 5, 2016

La campagne actuelle de maraîchage au Mozambique pourrait fournir un revenu fiscal de 33 millions de dollars résultant de l’exportation de 110 000 tonnes de noix brutes, a déclaré le président de l’Association des fabricants de noix de cajou (Aicaju).

M. Mohamed Yunus, qui a procédé à une révision à la hausse de la production de noix de cajou dans cette campagne de 120 000 tonnes attendues par les entités gouvernementales à 150 000 tonnes, a déclaré que de ce montant de 40 000 tonnes resterait au Mozambique pour approvisionner les unités industrielles en exploitation.

Le montant des recettes fiscales fixé par le Président d’Aicaju est fondé sur le Mozambique appliquant une surtaxe de 300 $ pour chaque tonne de noix de cajou qui est exportée.

Concernant les entreprises impliquées dans la commercialisation et l’exportation de noix brutes, celles-ci devraient gagner environ 200 millions de dollars avant de déduire les coûts de transport, de manutention aux entrepôts et autres dépenses.

Le prix de référence des noix se situe actuellement à un peu plus de 4 $ la livre sur le marché international, tandis que le prix du marché intérieur a récemment atteint un record de 90 meticais, soit 1,2 $ le kilo.

L’industrie de la noix de cajou au Mozambique s’est effondrée il y a environ 20 ans en raison des propositions de la Banque mondiale qui recommandait la libéralisation des exportations de noix brutes