MOZAMBIQUE : LES RENDEMENTS DE LA DETTE PUBLIQUE A ENVIRON 28 %

By | January 13, 2017

La possibilité pour le Mozambique de ne pas rembourser le montant de 59,8 millions de dollars a entraîné des rendements de la dette publique, soutenue par les entreprises publiques qui ont grimpé à environ 28%, selon l’agence de presse financière Bloomberg.

La banque d’investissement JP Morgan a déclaré dans une note de recherche publiée récemment qu’il était hautement improbable que le Mozambique serait en mesure de payer le versement ce 18 janvier.

Dans une déclaration publiée par la banque, les analystes Sonja Keller et Yvete Babb ont écrit que «la rhétorique des autorités au cours des trois derniers mois implique qu’ils s’abstiendront de faire plus de paiements jusqu’à ce qu’une certaine forme de restructuration soit convenue».

Le Bureau d’Études Économiques de Banco BPI a déclaré il y a quelques jours que le Mozambique faisait défaut à payer l’acompte de janvier sur la dette publique de 727 millions de dollars émise l’an dernier.

Cependant, l’un des principaux conseillers du groupe des créanciers a soutenu que le Mozambique devait payer le versement en question, arguant que le pays avait la capacité financière pour le faire.

« Il est dans l’intérêt du Mozambique et des détenteurs de titres de créance que le gouvernement paie le coupon », a déclaré M. Charles BLITZER dans des déclarations citées par Bloomberg.

L’ancien responsable du Fonds monétaire international a indiqué que la situation au Mozambique s’est améliorée depuis octobre, notant que «ces derniers mois, la capacité de paiement s’est améliorée, les taux de change et les réserves se sont stabilisés et ont commencé à s’améliorer.

(macauhub)