Mozambique : Remboursement des euros obligations sans utilisation des revenus gaziers

By | June 3, 2019

Selon les données du ministère de l’Économie et des Finances du Mozambique, les recettes tirées de l’exploration gazière au Mozambique ne seront plus utilisées pour payer les emprunts obligataires européens signés par Mozambique Atum dans le cadre du nouvel accord de restructuration.

Le ministère a indiqué dans un communiqué avoir conclu un accord avec le « Groupe mondial des porteurs de titres de Gmozambican » (GGMB) sur les principales conditions de la restructuration prévue de la facture mozambicaine, qui s’élèverait à 726,524 milliards de dollars, selon les estimations de 2023. 10,5% de la période est calculée.

GGMB est composé de «Farallon Capital European LLP», «Greylock Capital Management Consultant SA» et «Pharo Management LLC» ou de fonds proposés qui détiennent ou contrôlent collectivement environ 60% des obligations en circulation.

Le ministère a également déclaré que l’accord principal annoncé annulait complètement les principes promulgués en novembre 2018, le principal changement étant que les nouveaux principes n’incluraient pas les outils de recouvrement de la valeur liés à la récupération des taxes pour les projets de gaz naturel dans les blocs 1 et 4 au Mozambique.

La nouvelle émission obligataire remplacera la précédente, d’une valeur de 900 millions de dollars américains, expirant le 15 septembre 2031, avec un coupon de 5,0%, remboursant les intérêts sur un amortissement semestriel et remboursant en 8 mois (amortissement de 112,5 millions de dollars, 2028 à 2031).

À la date d’achèvement de la restructuration, le Mozambique versera aux détenteurs d’obligations éligibles jusqu’à concurrence de 40 millions de dollars US, consentement et paiement des frais de change compris.