MOZAMBIQUE : REMISE SUR PIED A ANCUABE L’USINE DE TRAITEMENT DE GRAPHITE

By | May 8, 2017

Le gouvernement mozambicain essaie de réactiver l’usine de traitement du graphite d’Ancuabe dans la province du nord de Cabo Delgado, a annoncé le président de la République lors d’une rencontre organisée vendredi dernier au poste administratif de Meza, dans le district d’Ancuabe.

M. Filipe NYUSI, qui jeudi, a entrepris une visite de trois jours dans la province, a rappelé que le district est riche non seulement dans la production agroalimentaire, mais aussi dans les ressources minérales comme le graphite, l’or et le calcaire, et en termes de pierres précieuses, les grenats et rubis.

Les graphites d’Ancuabe ont commencé par l’exploitation minière et la transformation en 1994 suite à un investissement de 12 millions de dollars par un consortium de trois sociétés étrangères.

Plus tard dans la décennie, l’usine s’est fermée en raison d’un manque d’accès à l’électricité, et au moment où elle a fonctionné avec des générateurs, ce qui s’est révélé très coûteux.

Le Président Nyusi, cité par l’agence de presse d’Etat mozambicain AIM, a déclaré que le district dispose atuellement de l’électricité à partir du réseau national, ce qui «incitera à rouvrir l’usine de traitement du graphite».

En mai 2016, le président du Mozambique, lors d’une visite de trois jours dans la province de Cabo Delgado, a déclaré à Balama que l’usine de traitement du graphite serait réactivée et que «nous sommes en train de trouver un investisseur pour le projet. »

(macauhub)