Parfaite harmonie quant aux relations entre le Portugal et la Chine selon l’ambassadeur

By | September 12, 2019

Le Portugal a été le premier pays d’Europe atlantique à signer un accord de coopération avec la Chine dans le cadre de l’initiative «Strip and Route», a déclaré l’ambassadeur de Chine au Portugal dans un texte publié dans le journal China Daily.

Monsieur Cai Run a également précisé que le Portugal était également le premier pays de l’Union européenne à établir un «partenariat dans l’économie bleue» avec la Chine, le premier pays de la zone euro à émettre des euro-obligations en monnaie chinoise et le premier pays d’Europe continentale à créer un «centre de travail dénommé Luban» avec la Chine.

Lu Ban (naissance 507 av. J.-C ; décès 444 av. J.-C), était un charpentier, architecte et stratège chinois, contemporain du philosophe Mozi, au temps des Royaumes combattants, faisait observer l’ambassadeur dans le texte publié dans l’édition en langue anglaise de ce journal.

Le Portugal était également la cinquième destination des investissements des entreprises chinoises en Europe. Selon des statistiques incomplètes, elle atteignait environ 9,98 milliards de dollars. Les compagnies ont notamment investi dans l’énergie, l’électricité, le secteur financier, les assurances et la santé.

L’ambassadeur a souligné que l’investissement des entreprises portugaises en Chine est en croissance constante, bien qu’il n’ait pas publié de chiffres.

Monsieur Cai Run a rappelé cette année le soixante-dixième anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine et le quarantième anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques avec le Portugal.

«Les relations bilatérales sont les meilleures de tous les temps, le Portugal étant un « bon ami et partenaire » de la Chine dans l’Union européenne, un acteur important dans la construction et la mise en place de la stratégie ‘Belt and Road Initiative’, un lieu attractif pour les entreprises chinoises souhaitant s’internationaliser et se plate-forme efficace pour l’expansion de la coopération trilatérale.