Protection environnementale : Macao, «pont» pour des opportunités d’affaires entre la Chine et les pays lusophones

By | March 13, 2017

Le renforcement de la coopération entre la Chine et les pays lusophones en matière de protection de l’environnement offrira des opportunités d’affaires ; à cet égard, Macao est particulièrement bien placée pour devenir un «pont» entre les entreprises, selon les responsables du secteur.

En conclusion, après une réunion avec des entreprises et des associations dans le secteur de l’environnement, la mission du Brésil, les représentants du Portugal de neuf provinces de la région du grand Delta de la rivière des Perles, Hong Kong et Macao, M. Jackson Chang, (IPIM) a déclaré à Macauhub que ce sont les «premières étapes» d’une approche environnementale.

La mission organisée par le gouvernement de la Région administrative spéciale de Macao (RAS), qui a présidé un dîner d’échange avec des représentants des gouvernements de la région du grand Delta de la rivière des Perles du secteur de l’environnement au Portugal, fut « le début d’une longue marche de coopération pour l’avenir », a assuré M. Chang.

L’objectif de cette visite, qui a été le résultat de l’intérêt manifesté par les provinces du grand Delta de la rivière des Perles, se poursuivra avec le MIECF – Forum international de coopération environnementale de Macao, du 31 mars au 2 avril, ainsi que d’autres initiatives telles que la fourniture d’une plate-forme électronique pour une « liste de vendeurs, acheteurs et ceux qui sont intéressés à nouer des partenariats », dans ces domaines, a assuré M. Chang à Macauhub.

« Nous pouvons organiser des contacts entre ces entreprises afin qu’elles puissent à l’avenir nouer des partenariats », a déclaré le président de l’IPIM, qui a ajouté que Macao a la capacité de jouer « le rôle d’une plate-forme et d’assurer le pont vers les pays lusophones, en particulier le Portugal. »

Le chef adjoint de la délégation chinoise, M. Jiang Xiao Ting, président de la Société des Sciences de l’Environnement d’ichuan, a estimé «  très fructueuse », la visite au Brésil et au Portugal, avec « des résultats remarquables et satisfaisants ».

Particulièrement utile pour la région du grand Delta de la rivière des Perles, M. Ting a déclaré à Macauhub, que l’expérience brésilienne pour la région du grand Delta de la rivière des Perles, sera particulièrement utile dans la gestion intégrée des bassins hydrographiques, sa surveillance par satellite ainsi que le système intégré de base de données.

Au Portugal, précisa t-il, le processus de «plus de projets de coopération et de liens plus étroits» avec les entreprises portugaises et les associations d’entreprises avait commencé.

« Il est fort probable, lors de la prochaine étape, qu’il y aura des projets de coopération entre les entreprises chinoises et les pays lusophones, en particulier le Portugal. Dans les contacts avec la communauté locale, nous avons réalisé qu’il existe de nombreux projets que nous pouvons développer ensemble ainsi que des questions qui sont d’intérêt commun », a déclaré M. Jiang Xiao Ting.

« Les entreprises doivent être actives et chercher des homologues pour établir cette coopération et le rôle de Macao est essentiel pour servir de plate-forme entre la Chine et les pays lusophones », at-il déclaré.

Le dîner de la délégation chinoise avec les entrepreneurs portugais a été suivi par l’ambassadeur chinois au Portugal, M. Cai Run, qui a déclaré que les relations entre les deux pays sont au « beau fixe », donnant l’exemple d’une croissance de 20%, ayant atteint 180 000. Cette connexion sera facilitée dès l’été prochain, avec un vol direct entre Lisbonne et Pékin, qui a fait l’objet d’une réunion la semaine dernière entre la compagnie Beijing Capital Airlines et les responsables des services aériens portugais.

« A la prochaine étape, les participants à la réunion se rendront au Portugal, ils auront un vol direct, ce qui sera un peu plus pratique », a déclaré le diplomate.

M. Cai Run a également souligné que le Portugal dispose d’un «high tech» dans les énergies renouvelables et le rôle de Macao devant approfondir son lien dans le processus.

Au nom de l’Agence portugaise de promotion du commerce extérieur et des investissements, Mme Helena Malcata a souligné que le Portugal «a été un exemple dans le monde des énergies renouvelables» et est prêt à travailler avec la Chine.

Avant le dîner, la directrice de l’IPIM, Mme Gloria Ung, a résumé le développement de la plate-forme de services pour la coopération commerciale entre la Chine et les pays lusophones à la délégation économique et commerciale de Macao à Lisbonne.

Le centre de distribution de produits alimentaires des pays lusophones a récemment atteint la marque de 1000 articles exposés par 99 entreprises et l’IPIM prépare l’ouverture de trois autres points d’exposition de ces mêmes produits dans plus de villes chinoises, y compris Shanghai et Tianjin.

Mme Ung a annoncé que cette année, l’exposition des produits et services des pays lusophones à la Foire Internationale de Macao (MIF), sera, pour la première fois, « une exposition indépendante », aux côtés de la MIF.

(macauhub)