São Tomé-et-Principe et la Guinée équatoriale collaborent à la prospection pétrolière

By | March 24, 2020

Sao Tomé-et-Principe et la Guinée équatoriale ont signé un accord pour créer une zone spéciale pour l’exploration conjointe des blocs de pétrole et de gaz au large des côtes des pays, selon un communiqué récemment publié par la Chambre africaine de l’énergie.

La décision a été prise lors d’une réunion à Malabo entre le ministre des Travaux publics, des Infrastructures, des Ressources naturelles et de l’Environnement de São Tomé e Príncipe, monsieur Osvaldo Abreu, et le ministre des Mines et des Hydrocarbures de Guinée équatoriale, monsieur Gabriel Mbaga Obiang Lima, selon la déclaration.

«L’accord fait suite à plusieurs accords de coopération signés l’année dernière lors de la visite officielle du président de São Tomé, Evaristo Carvalho, en Guinée équatoriale», pourrait-on lire dans le communiqué, qui précise que les explorations «peuvent commencer maintenant Octobre ».

La note publiée rappelle qu’il existe déjà à São Tomé et Príncipe des groupes et des sociétés de prospection pétrolière dans la zone économique exclusive du pays, dans le cas du groupe portugais Galp Energia et de l’américain Kosmos Energy, qui exploitent respectivement les blocs 6 et 11.

Le groupe Shell participe aux deux blocs avec respectivement des participations de 20% et 30%, le communiqué rappelant que Galp Energia a annoncé en début d’année le début de la prospection pétrolière du bloc 6, après avoir effectué des tests sismiques depuis 2017.