São Tomé et Príncipe rompt les relations diplomatiques avec Taïwan et reconnaît la République populaire de Chine

By | December 22, 2016

Le gouvernement de São Tomé et Príncipe a décidé de rompre les relations diplomatiques avec Taïwan et de reconnaître la République populaire de Chine, indique une déclaration du Conseil des ministres publiée à São Tomé.

« Après avoir consulté le chef de l’Etat, le gouvernement a décidé à cette date de couper formellement les relations diplomatiques établies avec Taiwan », précise le communiqué publié mardi, ajoutant que le gouvernement mettait en œuvre «un changement de politique étrangère et reconnaîtrait désormais le principe de l’existence d’une seule Chine représentée en droit international par la République populaire de Chine».

Commentant la décision du Conseil des ministres, le Premier ministre M. Patrice Trovoada a déclaré que « notre vision du développement implique une ouverture et une coopération avec tous; Nous avons notre programme, nos intérêts, notre programme et un engagement en ce qui concerne l’amélioration des conditions de vie des personnes. »

De janvier à septembre, les relations commerciales entre la Chine et Sao Tomé-et-Principe se sont élevées à 5 108 900 de $, la Chine exportant des marchandises d’une valeur de 5 094 000 de $ et achetant des produits de l’île pour une valeur de 14 900 de $.

En septembre, la Chine n’a enregistré aucun achat vers le São Tomé-et-Príncipe et a vendu des marchandises d’une valeur de 604 100 dollars, indiquent les chiffres officiels chinois publiés par Forum Macau. (macauhub)