Standard & Poor’s réduit la cote de crédit du Mozambique au niveau le plus bas

By | January 19, 2017

L’agence de notation Standard & Poor’s a déclassé la note de crédit du Mozambique à «SD / D» dans une décision annoncée mercredi après que le pays ait notifié ne pas pouvoir payer le premier coupon de l’émission obligataire de la société mozambicaine Ematum.

La note «SD» signifie que le débiteur a décidé de manière sélective d’enregistrer un défaut de paiement d’un coupon, mais qu’il effectuera à temps les paiements sur d’autres coupons de la dette, tandis que la note «D» signifie qu’un débiteur a fait défaut sur un ou plusieurs paiements.

Le gouvernement mozambicain a annoncé le 16 janvier qu’il manquait des fonds pour payer le montant 59,7 millions de dollars correspondant au premier coupon d’un emprunt obligataire de 726,5 millions de dollars, celui-ci arrivant à échéance en 2023, qui avait déjà été restructuré à la suite d’un accord conclu avec les créanciers.

La déclaration précisait que la défaillance était due à la dégradation de la situation macroéconomique et fiscale du pays, « telle que l’a mentionné le ministre de l’Economie et des Finances lors de la présentation aux investisseurs à Londres le 25 octobre 2016 et repris dans la déclaration publiée par le ministère le 14 novembre 2016. »

Le ministère a déclaré que le gouvernement travaillait avec le Fonds monétaire international pour établir les conditions de la reprise d’un programme d’aide financière pour le Mozambique, « soutenu par un ambitieux programme de réformes à définir qui jouera un rôle important dans l’amélioration des finances du pays et assurera sa stabilisation de la situation macroéconomique ».

L’agence de notation Standard & Poor’s a modifié les perspectives à long terme concernant la dette mozambicaine en monnaie nationale de négatif à stable et a maintenu sa notation de crédit «B- / B», arguant que l’Etat mozambicain continuera à honorer ses obligations en metical.

(macauhub)