Viel édifice, preuve de défi

By | December 16, 2016

La mise en place de cette exposition et son déroulement ne fut pas une tâche facile. Selon M. Chan, «Il a fallu trois ans pour compléter ce projet. Nous avons commencé en 2013.»
Il a été décidé de ne pas la mettre en place dans un musée moderne – dont il en existe beaucoup à Macao – mais le séminaire lui-même avait ses défis. Tandis que le séminaire fournit le cadre le plus approprié, le bâtiment lui-même est d’environ 300 ans. «Nous avions donc beaucoup de problèmes à régler: l’état du bâtiment, les fuites d’eau, la climatisation, etc.», se souvient M. Chan. «Beaucoup de livres précieux ne peuvent pas être affichés parce qu’ils ne sont pas en bon état et doivent être traités avec beaucoup de soin. Il y a des salles dans le séminaire complètement remplies de vieux livres.

La plupart des artefacts sont affichés dans des étuis en verre lourd qui pèsent sur les planchers de l’ancien bâtiment. « Au deuxième étage, nous ne pouvions pas montrer trop de pièces et avons choisi des vitrines non faites avec du verre, mais avec de l’acrylique qui est léger et durable. C’est une exposition à long terme».

L’exposition est ouverte au public tous les jours de 10 h à 17 h sauf le mercredi. L’admission est gratuite, mais il existe une limite sur le nombre de personnes regardant le deuxième étage à un moment donné et cela est strictement appliqué pour des raisons de sécurité.
Suite à une restauration organisée par le Bureau des affaires culturelles du gouvernement de la Région Administrative Spéciale de Macao, l’église Saint-Joseph a reçu en 2001 le prix UNESCO-Asie-Pacifique pour la conservation du patrimoine culturel. En 2005, elle a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO dans le cadre du Centre historique de Macao.

(Macauhub)