VIF SUCCES DE LA RENCONTRE DE PRAIA SELON LE PRESIDENT DE CABO VERDE TRADEINVEST

By | June 19, 2017

Le rassemblement d’hommes d’affaires Chinois et des pays lusophones au Cap-Vert a marqué une «grande étape» pour les investissements au Cap-Vert, a déclaré vendredi à Praia le président de l’agence d’investissement Cabo Verde TradeInvest.

Mme Ana BARBER a déclaré que la réunion, en plus d’avoir marqué un « grand pas », fut également un succès, conduisant à la signature de 10 protocoles par plusieurs entreprises et organisations en Chine et en pays lusophones.

Les protocoles comprennent le renforcement des échanges avec la Chine par Angola et le Cap-Vert, la représentation commerciale du Cap-Vert en Chine, la planification, la construction et la gestion d’un hôpital privé dans la ville de Praia et la création d’une alliance de services juridiques, entre autres.

À la fin de la réunion, qui a continué dimanche avec des visites aux entreprises et à l’intérieur de l’île de Santiago, le ministre des Finances, M. Olavo Correia, a réitéré l’engagement du gouvernement de créer des conditions pour que le secteur privé devienne le moteur du développement.

M. Ulisses Correia e Silva, premier ministre Capverdien, a déclaré à l’ouverture de la réunion que son gouvernement avait l’intention de faire de l’archipel un pays « sûr et attrayant » pour vivre, résider, investir et comme « plate-forme de circulation économique dans le Mid- Atlantique ».

« Le Cap-Vert devrait se distinguer en tant que pays à faible risque politique, sécuritaire et économique », a déclaré le Premier ministre, ajoutant que la richesse naturelle de l’archipel est sa stabilité sociale et politique et le fait qu’il s’agit d’un pays « où la confiance existe dans le cadre de relations d’affaires et des relations entre les états ».

M. Correia e Silva a reconnu que la petite taille du marché financier du Cap-Vert est une contrainte pour le développement des entreprises, mais a ajouté que «cela sera surmonté par la libéralisation complète des mouvements de capitaux et la création d’un fonds souverain de garantie pour les investissements privés pour les entreprises, l’accès au marché bancaire externe et au marché des capitaux pour financer des investissements plus importants ».

Selon M. Correia e Silva, en termes de marchés et en tirant le meilleur parti de la situation géographique et économique du pays, le Cap-Vert a l’intention de jouer un rôle important dans l’initiative chinoise ‘Belt and Road’, en établissant le lien entre la Chine, l’Europe et l’Afrique de l’Ouest ainsi que les pays lusophones ».

Plus de 400 représentants d’institutions et d’entreprises ont participé à la réunion d’entrepreneurs pour la coopération économique et commerciale entre la Chine et les pays lusophones.

Le Portugal accueillera la prochaine réunion, à Lisbonne en 2018.
(macauhub)